Visite des quartiers du Baron Haussman par le groupe Ambition Santé

Le jeudi 11 février 2016, une visite pour les élèves du groupe Ambition Santé était programmée dans un quartier parisien conçu par le baron Haussman.

 

Lors de cette sortie, nous avons visité plusieurs lieux tels que l'Église de la Trinité. Cet édifice religieux fut commencé en 1861 et achevé en 1867. Guy de Maupassant a fait référence à cette église dans  “Bel Ami”.

Puis, nous nous sommes rendus à la Rue de la Tour des Dame. Cette rue est constituée de plusieurs immeubles en pierre dont un qui était l’hôtel particulier de  Mademoiselle Mars. Il fut construit en 1820 soit au XIXe siècle. Mademoiselle Mars était une comédienne française ayant joué dans certaines pièces de Molière.

En face de cet Hôtel Particulier, se trouve la Maison de Retraite Emeraude, au XIXème siècle cette structure servait de lieu de rendez-vous pour de nombreux auteurs tels que Victor Hugo.

Non loin se situe le musée Gustave Moreau. Tous les édifices sont situés dans ce quartier appelé "la nouvelle Athènes" au XIXe siècle (référence à l'antique et à la libération des arts).

Nous sommes également allés au « Square d’Orléans » situé dans le 9e arrondissement de Paris. Cette résidence fut construite au XVIIIe siècle ; de nombreuses personnes connues y ont séjourné telles  que le compositeur Frédéric Chopin qui y a vécu 5 ans de sa vie avec la Romancière George Sand.

Puis, nous nous sommes rendus à la Place Saint Georges où se situe la bibliothèque Thiers (auparavant il s’agissait de l’hôtel Thiers) et l’ancienne demeure de la marquise de la Paiva.

Enfin, nous avons fini cette sortie avec le Musée de la Vie Romantique construit en 1830. Cet édifice a pris le statut de musée en 1983. Il fait référence à la vie artistique et littéraire de la première moitié du XIXe siècle. Nous avons pu voir qu’il s’agissait d’un musée  assez intime car il y a de nombreux portraits de la famille d’Ary Scheffer (propriétaire d'origine et peintre) et de George Sand.  Nous avons pu également admirer de nombreux moulages de main car, à l’époque, des personnes avaient beaucoup d’admiration pour les membres supérieurs (bras/main).

Beaucoup d’artistes vivaient dans ce quartier, mais à la suite de l’évolution du coût des logements et des ateliers,  les jeunes artistes ont migré vers le quartier Montmartre comme Picasso puis vers Montparnasse au début du XXe siècle.

Cette sortie fut très enrichissante, merci à la conférencière.

Angele LAURYNE et Lila REBOIS.
1ST2S