Visite de l’Opéra Garnier

Dans le cadre des visites culturelles, le groupe Ambition Santé 2016-2017, a visité l'Opéra Garnier et la Coupole des Galeries Lafayette.

En ce 28 Novembre 2016 à 15h15 après 5 heures de cours éprouvants, nous allons effectuer notre 3ème sortie : après Le Panthéon et le Speed dating, nous allons à l’Opéra Garnier avec les élèves d’ambition sup santé et accompagnés de Mme Lange et de Mme Thibault.

Avant de commencer la visite de l’intérieur de l’Opéra, nous avons pu admirer les façades de ce bâtiment haussmannien. Madame Lange en a profité pour nous raconter que Charles Garnier était un architecte du XIXème siècle qui a conçu l’Opéra sur commande de Napoléon III. Plus élevé que les bâtiments haussmanniens environnants, l’Opéra était destiné à devenir l’académie impériale de musique et de danse. Napoléon III a été destitué avant d’avoir vu l’achèvement de ce bâtiment (1875). Une entrée lui était dédiée afin qu’il ne se mélange pas avec le public : « L’Entrée de l’aigle royal » située à gauche de l’Opéra, c’est l’entrée par laquelle nous avons commencé la visite.

Différentes statues ornent la façade principale, évoquant les arts (le chant, la danse, la musique) ainsi que des bustes de compositeurs. Les initiales de Napoléon III et de sa femme Eugénie sont inscrites au-dessus de l’entrée du public. De chaque côté on observe deux statues monumentales plaquées or. Une grande coupole bleue surmonte le bâtiment. Sur cette coupole, une statue d’Apollon les bras élevés tenant une lyre en or. La façade est enfin ornée de masques tragiques et comiques. On parle d’architecture éclectique car l’architecte a utilisé toute sorte de matériaux et a convoqué de multiples références.

En rentrant dans l’Opéra nous nous sommes vus attribuer des casques pour écouter les explications de Madame Lange, mais nous avons rencontré quelques problèmes techniques qui ont dû nous faire abandonner cet équipement. Le sol des salles du bas est composé de cercles et de motifs décoratifs que l’on retrouve au plafond. Quelques éléments sont récurrents : la lyre, les perles du collier et les signes du zodiaque. Au départ, l’Opéra était éclairé au gaz et c’est à partir de 1887 que l’électricité a était installée. Rien ne devait choquer l’œil (moulures, statues, décorations), les bouches d’aération et les radiateurs étant eux-mêmes dissimulés dans le décor.

En continuant la visite, dans la salle de spectacle qui contient 2000 places et des loges pour les personnes de rang élevé, nous avons pu assister à une répétition d’opéra lyrique mais la salle étant dans l’obscurité nous n’avons pas pu admirer le plafond peint par Chagall. Nous sommes passés sur les traces du fantôme de l’opéra, avons traversé une bibliothèque dans laquelle étaient exposées des maquettes de décors d’opéra ; nous avons pu admirer la richesse de la décoration du foyer et sommes ressortis en descendant les escaliers majestueux de ce monument.

Nous sommes ensuite entrés dans le magasin des Galeries Lafayette afin d’y admirer sa coupole dont la structure métallique fût construite à la même époque.

Cette visite nous a beaucoup plu !

 

Les élèves du groupe Ambition Santé

Alcine – Alice – Cécilia – Chloé – Christ Emmanuel – Cloé – Emma – Joséphine – Juliette – Mathilde – Olivia - Samantha